Par quels canaux peut-on recruter efficacement les Digital Natives ?

La recherche de nouveaux collaborateurs est devenue une véritable préoccupation au sein des entreprises modernes. Avec la révolution numérique, les profils compétents sont de plus en plus rares sur le marché. Les structures améliorent leurs stratégies de recrutement afin de mieux s’adapter à cette tendance.
Travail - bureau pc
Actuellement, les Digital natives constituent la majeure partie des talents. Ils sont jeunes, dynamiques et connaissent parfaitement les enjeux de leur travail. Cependant, pour pouvoir les trouver, les responsables RH seront amenés à utiliser les canaux adéquats.

Les cabinets de recrutement

Les cabinets de recrutement ont toujours été présents sur le marché. De plus, la forte concurrence dans le monde des RH et du recrutement ne fait que rendre leur présence encore plus indispensable aux structures actuelles. Les cabinets de recrutement, dont celui accessible sur ce site, sont la solution idéale dès qu’il s’agit de mettre en place une stratégie de recrutement innovante. Se rapprocher des Digital natives nécessite une certaine expertise que seules les sociétés spécialisées peuvent réellement détenir.

Les consultants ont une perception large du marché du travail. Ils connaissent les secteurs d’activité les plus performants et les techniques à adopter pour évaluer les compétences des futurs employés. Ils savent, par exemple, que le métier de Designer UX est aujourd’hui très convoité. Ainsi, en plus des habituels CVthèques et Jobboards, ils appliqueront une stratégie de sourcing qui facilitera la recherche. Les professionnels utilisent une approche multicanale ou omincanale leur permettant d’interagir efficacement avec les candidats.

Les réseaux sociaux

Véritables canaux numériques, les réseaux sociaux sont les plateformes les plus utilisées par les Digital natives. Les jeunes talents sont millions, voire des milliards à y être actifs. 95 % des étudiants fraîchement diplômés sont présents sur ces espaces virtuels. En plus de leur servir pour communiquer avec leurs proches, ces sites communautaires interviennent dans la recherche d’emploi surtout dans le cas des réseaux professionnels.

Viadeo, Facebook, Twitter, ou Linkedin, de nombreux profils viennent compléter chaque jour les bases de données de ces outils. Les recruteurs ont la possibilité de poster facilement les annonces sur les pages, les groupes ou les comptes existants. Mais la véritable efficacité de ces canaux se verra durant les étapes de sourcing. L’autre avantage est le fait de pouvoir communiquer directement avec les futurs employés et de répondre à leurs questions. En matière d’image employeur, la présence sur les réseaux sociaux offre l’occasion d’établir un bon positionnement dans l’esprit des talents.

Les applications et la gamification en RH

Le recrutement mobile est l’un des nouveaux concepts absolument à maîtriser pour les responsables RH. L’usage des réseaux sociaux est parfois inclus dans cette branche. En réalité, les applications constituent des véritables canaux utilisés dans cette stratégie de recrutement. Les Digital natives raffolent de ces interfaces pratiques et intelligentes qui facilitent la recherche d’emploi.

L’application Jobr arrive aujourd’hui en tête de liste. L’outil se connecte aux bases de données de Linkedin et sélectionne automatiquement les profils correspondant aux offres déposées par les entreprises. Le « matching » est fiable à plus de 91 %. Kudoz, une conception française, fait partie des meilleures. Les futurs employés peuvent postuler en un clic vu puisque le programme s’est assuré de trouver les postes qui pourraient lui convenir.

Une nouvelle technique consisterait à gamifier le recrutement sur toutes les plateformes en ligne. Cette approche ludique est simple tout en permettant de déceler rapidement les capacités des talents. L’objectif est d’amener les jeunes à résoudre un problème réel en usant des mécaniques du jeu. La méthode est amusante, mais elle est aussi qualifiée de « serious game » dans la mesure où elle sert à évaluer les compétences des participants en fonction de sa progression dans le jeu.

Post author